Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Oct

Juin en Brenne

Publié par Whalas  - Catégories :  #Les lacs et étangs

EN COURS DE REDACTION

La Brenne est le territoire dit au 1000 étangs. Aménagés par la main de l'homme pour l'élevage de poissons d'eau douce, ils forment un complexe de zones humides riches en biodiversité.

Au fil des années, une gestion équilibrée entre activités de production piscicole, chasse et protection de la nature s'est mise en place, avec plus ou moins de réussite.

Contrairement aux productions de poissons qui perdurent, et qui maintiennent encore une forte activité de pêche, les activités de chasses du gibier d'eau ont cessé. La principale raison est le déclin des populations d'anatidés (canards).

Pour autant, depuis 10 ans, les populations d'oiseaux ne se reconstituent pas, et ce malgré l'intervention de nombreuses associations pour assurer la préservation de ces milieux. Ainsi, une réserve nationale et des parcs régionaux ont été créés.

Juin en Brenne, est une série de fenêtre sur la nature, au gré d'un cheminement d'étangs en étang et d'approche de la faune par l'aménagement de nombreux observatoires.

Juin en Brenne

28/06/21 - L'étang vieux est marqué par des secteurs marécageux prononcés qui par temps humide rendent difficile la randonnée. Sous les averses abondantes du jour seuls quelques insectes et oiseaux sont visibles.

Le sympetrum rouge sang (sympetrum sanguineum femelle) attend l'accalmie sur une feuille de ronce.

Le sympetrum rouge sang (sympetrum sanguineum femelle) attend l'accalmie sur une feuille de ronce.

Le lepture abeille (leptura aurulenta) patiente également sur une fougère.Le lepture abeille (leptura aurulenta) patiente également sur une fougère.

Le lepture abeille (leptura aurulenta) patiente également sur une fougère.

Au loin, et ce malgré la pluie battante, un héron pourpré (Ardea purpurea) ose une traversée de l'étang.

Au loin, et ce malgré la pluie battante, un héron pourpré (Ardea purpurea) ose une traversée de l'étang.

28/06/21 - L'étang des Essarts situé dans le réserve nationale de Chérine. 

 

Les observatoires très bien orientés au lever et coucher du soleil permettent l'observation de nombreux oiseaux, mais pas que....

Les observatoires très bien orientés au lever et coucher du soleil permettent l'observation de nombreux oiseaux, mais pas que....

Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain. Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain.
Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain.
Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain. Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain. Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain.

Sur le chemin d'approche de l'observatoire, l'alouette lulu, très haute dans le ciel, se fait entendre alors que plus discrète la fauvette se faufile dans les haies de prunelliers. Au sol, monsieur linotte profite des derniers rayons de soleil de la journée pour s'offrir un bain.

Les linottes occupent généralement les haies, ici madame et monsieur (très coloré avec son plumage nuptial).
Les linottes occupent généralement les haies, ici madame et monsieur (très coloré avec son plumage nuptial).Les linottes occupent généralement les haies, ici madame et monsieur (très coloré avec son plumage nuptial).
Les linottes occupent généralement les haies, ici madame et monsieur (très coloré avec son plumage nuptial).

Les linottes occupent généralement les haies, ici madame et monsieur (très coloré avec son plumage nuptial).

Une poule d'eau et son juvénile sillonnent les roseaux d'un canal qui sépare la piste de l'observatoire.

Une poule d'eau et son juvénile sillonnent les roseaux d'un canal qui sépare la piste de l'observatoire.

Sur le plan d'eau les fuligules morillon et leurs petits sont les seuls anatidés du soir.
Sur le plan d'eau les fuligules morillon et leurs petits sont les seuls anatidés du soir.Sur le plan d'eau les fuligules morillon et leurs petits sont les seuls anatidés du soir.
Sur le plan d'eau les fuligules morillon et leurs petits sont les seuls anatidés du soir.Sur le plan d'eau les fuligules morillon et leurs petits sont les seuls anatidés du soir.

Sur le plan d'eau les fuligules morillon et leurs petits sont les seuls anatidés du soir.

Dans les roseaux, les têtes de quelques ardéidés sont visibles. Grande aigrette et héron pourpré sont à la recherche de leur dernières proies.Dans les roseaux, les têtes de quelques ardéidés sont visibles. Grande aigrette et héron pourpré sont à la recherche de leur dernières proies.Dans les roseaux, les têtes de quelques ardéidés sont visibles. Grande aigrette et héron pourpré sont à la recherche de leur dernières proies.

Dans les roseaux, les têtes de quelques ardéidés sont visibles. Grande aigrette et héron pourpré sont à la recherche de leur dernières proies.

Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.
Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.
Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.

Les grèbes huppés sont également des habitués de lieux. Plusieurs familles sont présentes avec des juvéniles de plusieurs âges.

Au loin, le milan noir survole la zone mais il conserve ses distances en raison de la surveillance des mouettes et guifettes.Au loin, le milan noir survole la zone mais il conserve ses distances en raison de la surveillance des mouettes et guifettes.

Au loin, le milan noir survole la zone mais il conserve ses distances en raison de la surveillance des mouettes et guifettes.

La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.
La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.
La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.

La guifette moustac fait de nombreux aller retour sur le plan d'eau. Elle plonge furtivement dès qu'elle repère un poisson.

Après une dernière averse, une biche fait son apparition. Après une dernière averse, une biche fait son apparition.
Après une dernière averse, une biche fait son apparition.

Après une dernière averse, une biche fait son apparition.

Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.
Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.
Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.

Les mouettes rieuses animent le lieu avec leurs cris incessants.

L'heure du coucher du soleil approche,  les hérons pourprés et garde-bœufs regagnent leurs gîtes.
L'heure du coucher du soleil approche,  les hérons pourprés et garde-bœufs regagnent leurs gîtes.L'heure du coucher du soleil approche,  les hérons pourprés et garde-bœufs regagnent leurs gîtes.
L'heure du coucher du soleil approche,  les hérons pourprés et garde-bœufs regagnent leurs gîtes.

L'heure du coucher du soleil approche, les hérons pourprés et garde-bœufs regagnent leurs gîtes.

Sur le chemin du retour, une pie grièche écorcheur (femelle) séjourne sur une clôture à mouton.Sur le chemin du retour, une pie grièche écorcheur (femelle) séjourne sur une clôture à mouton.
Sur le chemin du retour, une pie grièche écorcheur (femelle) séjourne sur une clôture à mouton.

Sur le chemin du retour, une pie grièche écorcheur (femelle) séjourne sur une clôture à mouton.

Non loin du parking, des koniks pacagent à proximité. Cette espèce très rustique participe à la gestion naturelle des marais  en raison de ses caractéristiques sauvages.Non loin du parking, des koniks pacagent à proximité. Cette espèce très rustique participe à la gestion naturelle des marais  en raison de ses caractéristiques sauvages.
Non loin du parking, des koniks pacagent à proximité. Cette espèce très rustique participe à la gestion naturelle des marais  en raison de ses caractéristiques sauvages.

Non loin du parking, des koniks pacagent à proximité. Cette espèce très rustique participe à la gestion naturelle des marais en raison de ses caractéristiques sauvages.

Au crépuscule, une biche et son faon s'aventurent à la lisière d'un bois.
Au crépuscule, une biche et son faon s'aventurent à la lisière d'un bois.Au crépuscule, une biche et son faon s'aventurent à la lisière d'un bois.
Au crépuscule, une biche et son faon s'aventurent à la lisière d'un bois.

Au crépuscule, une biche et son faon s'aventurent à la lisière d'un bois.

29/06/21 - L'étang de Terre de Renard situé dans le réserve nationale de Chérine.

Le cheminement pour accéder à l'observatoire débute par un passage étroit entre des pruneliers. Le sentier débouche ensuite sur une prairie, où le renard, bien que furtif peut être entrevu. Le cheminement se poursuit en sous bois,  entrecoupé d'un passage dans une zone ouverte marécageuse. Au plus près de l'observatoire, des oiseaux aux coloris très contrastés s'activent, alors qu'au loin des oiseaux à tons unis se font entendre.

Le cheminement pour accéder à l'observatoire débute par un passage étroit entre des pruneliers. Le sentier débouche ensuite sur une prairie, où le renard, bien que furtif peut être entrevu. Le cheminement se poursuit en sous bois, entrecoupé d'un passage dans une zone ouverte marécageuse. Au plus près de l'observatoire, des oiseaux aux coloris très contrastés s'activent, alors qu'au loin des oiseaux à tons unis se font entendre.

Le grèbe à cou noir est très implanté sur cet étang, son oeil rouge vif et les plumets blonds qu'il porte sur sa tête permettent de le reconnaitre facilement.Le grèbe à cou noir est très implanté sur cet étang, son oeil rouge vif et les plumets blonds qu'il porte sur sa tête permettent de le reconnaitre facilement.
Le grèbe à cou noir est très implanté sur cet étang, son oeil rouge vif et les plumets blonds qu'il porte sur sa tête permettent de le reconnaitre facilement.
Le grèbe à cou noir est très implanté sur cet étang, son oeil rouge vif et les plumets blonds qu'il porte sur sa tête permettent de le reconnaitre facilement.Le grèbe à cou noir est très implanté sur cet étang, son oeil rouge vif et les plumets blonds qu'il porte sur sa tête permettent de le reconnaitre facilement.

Le grèbe à cou noir est très implanté sur cet étang, son oeil rouge vif et les plumets blonds qu'il porte sur sa tête permettent de le reconnaitre facilement.

Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.
Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.
Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.

Les grèbes à cou noir de première année maîtrisent les techniques de chasse. Ils différents de leurs ainés par la pigmentation encore sombre de leurs yeux.

Avec les grèbes, un juvénile de foulque macroule partage le bord de l'étang.

Avec les grèbes, un juvénile de foulque macroule partage le bord de l'étang.

Les nettes rousses (femelles) accompagnent leur progéniture alors que les fuligules morillons (mâles) s'étirent.
Les nettes rousses (femelles) accompagnent leur progéniture alors que les fuligules morillons (mâles) s'étirent.Les nettes rousses (femelles) accompagnent leur progéniture alors que les fuligules morillons (mâles) s'étirent.

Les nettes rousses (femelles) accompagnent leur progéniture alors que les fuligules morillons (mâles) s'étirent.

Dans le marais, c'est l'agitation entre les mouettes et les guifettes. Les adultes s'envolent de leurs perchoirs et prennent en chasse un milan noir. Dans le marais, c'est l'agitation entre les mouettes et les guifettes. Les adultes s'envolent de leurs perchoirs et prennent en chasse un milan noir.
Dans le marais, c'est l'agitation entre les mouettes et les guifettes. Les adultes s'envolent de leurs perchoirs et prennent en chasse un milan noir.
Dans le marais, c'est l'agitation entre les mouettes et les guifettes. Les adultes s'envolent de leurs perchoirs et prennent en chasse un milan noir. Dans le marais, c'est l'agitation entre les mouettes et les guifettes. Les adultes s'envolent de leurs perchoirs et prennent en chasse un milan noir.

Dans le marais, c'est l'agitation entre les mouettes et les guifettes. Les adultes s'envolent de leurs perchoirs et prennent en chasse un milan noir.

Retour au calme, le milan est chassé, les mouettes rieuses et les guifettes moustac reprennent leur place.
Retour au calme, le milan est chassé, les mouettes rieuses et les guifettes moustac reprennent leur place.Retour au calme, le milan est chassé, les mouettes rieuses et les guifettes moustac reprennent leur place.
Retour au calme, le milan est chassé, les mouettes rieuses et les guifettes moustac reprennent leur place.

Retour au calme, le milan est chassé, les mouettes rieuses et les guifettes moustac reprennent leur place.

Le calme est  de courte durée car un busard des roseaux survole également l'étang.Le calme est  de courte durée car un busard des roseaux survole également l'étang.

Le calme est de courte durée car un busard des roseaux survole également l'étang.

Le soleil tombe, des hérons bihoreaux et un héron pourpré passent rapidement.Le soleil tombe, des hérons bihoreaux et un héron pourpré passent rapidement.

Le soleil tombe, des hérons bihoreaux et un héron pourpré passent rapidement.

Toujours fidèle à son poste, sur le chemin du retour, la pie grièche écorcheur (femelle) guette une dernière proie.
Toujours fidèle à son poste, sur le chemin du retour, la pie grièche écorcheur (femelle) guette une dernière proie.Toujours fidèle à son poste, sur le chemin du retour, la pie grièche écorcheur (femelle) guette une dernière proie.

Toujours fidèle à son poste, sur le chemin du retour, la pie grièche écorcheur (femelle) guette une dernière proie.

30/06/21 - L'étang de la Sous

La roselière de la Sous abrite de nombreuses espèces dont une colonie de mouettes rieuses, des guifettes moustac, des grèbes et petits passereaux. Plus discret et surtout plus furtif, le blongio nain occupe également le lieu. La roselière de la Sous abrite de nombreuses espèces dont une colonie de mouettes rieuses, des guifettes moustac, des grèbes et petits passereaux. Plus discret et surtout plus furtif, le blongio nain occupe également le lieu.

La roselière de la Sous abrite de nombreuses espèces dont une colonie de mouettes rieuses, des guifettes moustac, des grèbes et petits passereaux. Plus discret et surtout plus furtif, le blongio nain occupe également le lieu.

Grèbe castagneux et grèbe huppé sont au devant la scène.
Grèbe castagneux et grèbe huppé sont au devant la scène.Grèbe castagneux et grèbe huppé sont au devant la scène.

Grèbe castagneux et grèbe huppé sont au devant la scène.

Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.
Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.
Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.
Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.

Les guifettes moustac virevoltent au dessous de la roselière et récupèrent du matériel végétal pour entretenir leur nid.

Le cisticole des joncs arpente les joncs un à un à la recherche d'insectes. Sa queue rayée en dessous permet de le distinguer facilement.
Le cisticole des joncs arpente les joncs un à un à la recherche d'insectes. Sa queue rayée en dessous permet de le distinguer facilement.Le cisticole des joncs arpente les joncs un à un à la recherche d'insectes. Sa queue rayée en dessous permet de le distinguer facilement.
Le cisticole des joncs arpente les joncs un à un à la recherche d'insectes. Sa queue rayée en dessous permet de le distinguer facilement.

Le cisticole des joncs arpente les joncs un à un à la recherche d'insectes. Sa queue rayée en dessous permet de le distinguer facilement.

La rousserole fait également partie des passereaux qui partagent la zone de joncs.La rousserole fait également partie des passereaux qui partagent la zone de joncs.

La rousserole fait également partie des passereaux qui partagent la zone de joncs.

Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.
Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.
Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.
Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.

Fréquemment rencontré dans cet habitat, le héron pourpré ne manque pas à l'appel.

Tel un éclair, le blongio nain surgit de la roselière.Tel un éclair, le blongio nain surgit de la roselière.

Tel un éclair, le blongio nain surgit de la roselière.

 30/06/21 - L'étang de Ricot

Le double observatoire permet d'observer cet étang à hauteur de roseaux ou bien en vue plongeante sur le plan d'eau.
Le double observatoire permet d'observer cet étang à hauteur de roseaux ou bien en vue plongeante sur le plan d'eau.

Le double observatoire permet d'observer cet étang à hauteur de roseaux ou bien en vue plongeante sur le plan d'eau.

Dans un amas de branches mortes se distingue un bihoreau gris qui ne tarde pas à s'approcher de l'observatoire.Dans un amas de branches mortes se distingue un bihoreau gris qui ne tarde pas à s'approcher de l'observatoire.
Dans un amas de branches mortes se distingue un bihoreau gris qui ne tarde pas à s'approcher de l'observatoire.

Dans un amas de branches mortes se distingue un bihoreau gris qui ne tarde pas à s'approcher de l'observatoire.

Les bois morts ne sont pas les perchoirs exclusifs d'oiseaux. Ils sont aussi le siège de cistudes d'Europe.
Les bois morts ne sont pas les perchoirs exclusifs d'oiseaux. Ils sont aussi le siège de cistudes d'Europe.
Les bois morts ne sont pas les perchoirs exclusifs d'oiseaux. Ils sont aussi le siège de cistudes d'Europe.
Les bois morts ne sont pas les perchoirs exclusifs d'oiseaux. Ils sont aussi le siège de cistudes d'Europe.

Les bois morts ne sont pas les perchoirs exclusifs d'oiseaux. Ils sont aussi le siège de cistudes d'Europe.

Aux allures bien différentes, un cormoran et un busard des roseaux sillonnent l'étendue d'eau.
Aux allures bien différentes, un cormoran et un busard des roseaux sillonnent l'étendue d'eau.Aux allures bien différentes, un cormoran et un busard des roseaux sillonnent l'étendue d'eau.
Aux allures bien différentes, un cormoran et un busard des roseaux sillonnent l'étendue d'eau.

Aux allures bien différentes, un cormoran et un busard des roseaux sillonnent l'étendue d'eau.

Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.
Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.
Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.

Le cormoran plus agile s'offre un des nombreux poissons de la zone.

 L'habitat traditionnel de la Brenne, les longères et leurs oiseaux.

Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à  proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à  proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.

Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.

Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à  proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.
Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à  proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à  proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.
Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à  proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.

Absente désormais des grandes ville, les hameaux et les villages de taille modeste offrent des hébergements privilégiées aux hirondelles. Ainsi, à proximité des longères, les hirondelles rustiques (Hirundo rustica) sont visibles sur fils électriques.

Commenter cet article